Formation continue de l'Université de Lorraine  Université de Lorraine  Lettres d'informations  Contact  
 
 

Kern, D. (2011). Vieillissement et formation des adultes - Note de synthèse. Revue Savoirs, 26, 13-59

Kern, D. (2013). Éléments épistémologiques pour l’intégration des adultes dans la 2e moitié de la vie dans l’éducation et la formation tout au long de la vie. In Actes: Symposiums. Montpellier: AECSE.

Kern, D. et Weisser, M. (2015). Formation des adultes dans la deuxième moitié de la vie : épistémologie et hypothèses. Penser l’éducation, 36, 101-118

Kern, D., & Lemaire, F. (2016). L’apprenance dans la deuxième moitié de la vie. Éducation permanente, 207

Kern, D., Durat, L., & Gavens, N. (2016). La fonction de retraités tuteurs auprès d’étudiants dans un contexte transfrontalier. Éducation Permanente206, 171–179

DECEMBRE2016

La formation par et pour les seniors : apprendre dans la deuxième moitié de la vie

Que dire de la formation tout au long de la vie quand, à peine la quarantaine passée, on devient déjà salarié à risque avant d’être classé parmi les seniors dès le cinquantième anniversaire ? De plus, l’accroissement de la longévité fait de la période après la retraite une phase de la vie à part entière. L’apprentissage doit être considéré comme indispensable dès le milieu de la vie pour faire face aux changements qui interviendront au cours du vieillissement au niveau de la personne et de son environnement social et physique. Nous interrogerons les pratiques de formation formelles, informelles et  non-formelles de ceux qui sont considérés comme seniors dans le monde du travail, des retraités et des plus anciens qui atteignent le grand âge.

 

Nous apporterons, avec Dominique Kern, un regard critique sur les manières d’apprendre, les situations et contextes qui sont des sources d’apprentissages informels, non formels et formels.

 

Quelques éclairages sur les apprentissages à partir de la seconde moitié de la vie :

 

L’équipe du Master « Autonomie et Résilience : Ressources et Réseaux » organisé par l’UFR Sciences Fondamentales et Appliquées de l’Université de Lorraine avec le concours de l’IFSI de la Croix Rouge Française à Metz.

 

Un OPCA ou une grande entreprise qui met en œuvre et anime une politique spécifique pour les seniors.

 

Une expérimentation portant sur des services proposés à des « personnes âgées » par  des salariés engagés dans un dispositif d’insertion par l’activité économique.


 

Dominique Kern

Docteur en Sciences de l'éducation, Maître de conférences, Laboratoire Interuniversitaire des Sciences de l'Education et de la Communication (EA2310), Université de Haute Alsace (UHA), Faculté des Lettres, Langues et Sciences Humaines (FLSH), Sciences de l'éducation / CUFEF. Il travaille sur l’épistémologie de la formation spécifique aux « plus de cinquante ans », notamment dans sa dimension interculturelle.

 

Thierry Oster

Enseignant-chercheur, Université de Lorraine, Professeur de biologie moléculaire et biochimie à l’UFR SciFA Metz, Responsable du Master A3R "Autonomie et Résilience : Ressources et Réseaux", Chercheur senior à l'URAFPA, ENSAIA, Nancy.

Ses travaux de recherche sont focalisés sur les mécanismes moléculaires et cellulaires impliqués dans les maladies liées au vieillissement, en particulier le déclin cognitif et les pathologies neurodégénératives.

 

José Luxen

Gérontologue, chargé de mission au CIGL ESCH, responsable d’un programme de services aux personnes âgées offerts par des salariés engagés dans un dispositif d’insertion par l’activité économique.

 |