Bibliographie


José Rose

 

- Qu’est-ce que le travail non qualifié ?, Paris, La Dispute, 2012, 180 p.

 

- Disparition de l’emploi ou transformation de ses formes ?, Entretien du CERDEC, s.d. G. Fournier et B. Bourassa, Presses Universitaires de Laval, Québec, 2000, 42 p.

 

- Les jeunes face à l’emploi, Paris, Desclée de Brouwer, 1998, 260 p.

 

- Le hasard au quotidien: coïncidences, jeux de hasard, sondages, Editions Le Seuil Point inédit sciences, 1993, 220 p.

 

- En quête d'emploi : formation, chômage, emploi, Paris, Economica, 1984 (préface de Robert Boyer); traduction en espagnol sous le titre "En busca de empleo : formaçion, paro, empleo", Madrid, Ministerio de Trabajo y seguridad social, 1987, 231 p.

 

Bibliographie complète (format pdf)

 

Paul Santelmann

- Qualification ou compétences, en finir avec la notion d’emplois non qualifiés, Editions Liaisons - collection Entreprise & Carrières (2002).

 

- Le travail non qualifié (La Découverte, 2005)  - Construction des diplômes professionnels et notion d'emploi non qualifié

 

- Services à la personne : renforcer l'encadrement intermédiaire pour accroítre l'efficacité et l'attractivité des métiers Formation emploi 2010/4 (n° 112)

 

- Parcours professionnels et formation - Formation emploi 2009/2 (n° 106)

 

- L'analyse de l'expérience dans les pratiques professionnelles et sociales – Revue Savoirs 2005/2 (n° 8)

 

- Formation continue et âge - Gérontologie et société 2004/4 (n° 111)


Programme : Quelles compétences pour le "travail non qualifié" ?

José Rose

Docteur des Universités, département de sociologie, Aix-Marseille Université.

 

Directeur-adjoint du BAIPE de l’université de Provence de 2009 à 2011.
Responsable du DU d’aide à l’insertion professionnelle depuis 2009.
Directeur du département de sociologie (fin 2009- début 2011).
Directeur adjoint du Céreq de 2003 à 2009.

 

Contenu de l'intervention

Dans cette conférence, on propose une réflexion sur les compétences mises en œuvre par les travailleurs réputés « non qualifiés ». Il s’agira d’abord de souligner l’ampleur actuelle des emplois considérés comme non qualifiés puis d’analyser le contenu d’activité des personnes occupant des emplois réputés non qualifiés et de mettre en évidence l’importance des compétences attendues et mises en œuvre dans ces  situations de travail. Finalement, on envisagera les grandes lignes de ce que pourrait être une politique de la qualification.



Paul Santelmann

Responsable de la prospective à la Direction Générale de l’AFPA (association pour la formation professionnelle des adultes) depuis 1998.

De 1982 à 1997 Responsabilités diverses dans les services déconcentrés et centraux du Ministère du Travail dans le champ de la formation professionnelle.  Notamment coordonnateur régional du Crédit Formation Individualisé (Délégation Régionale à la Formation Professionnelle) du Nord Pas-de-Calais). Pilote du programme PAQUE puis responsable de la mission alternance à la DFP.

Chargé d’enseignement à Paris I (Sorbonne) et au CNAM.

 

 

Contenu de l'intervention

La formation professionnelle qualifiante a vocation à rendre lisibles et visibles des compétences et les savoirs d’action. L’objectif n’est pas seulement d’adapter au travail mais de contribuer aux évolutions et progressions professionnelles. De ce point de vue la notion d’emplois « non qualifiés » relève de représentations qui minorent l’usage de la formation que ce soit dans ses dimensions qualifiantes et professionnalisantes ou dans ses finalités promotionnelles (quels sont les points de progression professionnelle contenus dans les emplois dévalués ou dépréciés ?).

 

La documentation française

 |