Mardi 13 février
9h - 12h30

 

Sur 3 lieux d'accueil en simultané : NancyReimsStrasbourg

Prot, B. (2014). Introduction. Dans B. Prot (Dir.), Les référentiels contre l’activité (pp. 1-13). Toulouse : Octares.

 

Clot, Y., Prot, B. (2013).  La VAE, entre repli sécuritaire et développement des compétences. Postface. Formation-Emploi, 122, pp. 139-150. http://formationemploi.revues.org/3977

Février2018

Comment accompagner la construction des identités professionnelles dans les processus d’orientation tout au long de la vie ?


Programme

Il est bien difficile de répondre à cette question que tous les professionnels se posent : comment se construisent les identités professionnelles dans un contexte de précarisation de l’emploi, de généralisation des incertitudes et de fragmentation des parcours ? Que peut-t-on faire reconnaître dans et par ces parcours ? Qu’il s’agisse d’accompagner le projet professionnel ou le développement des compétences, se pose la question de l’utilité des dispositifs d’accompagnement. Ceux-là ont pour finalité de prouver la conformité des acquis aux exigences du monde professionnel, mais aussi d’affirmer la singularité de ces bénéficiaires et, par-là même, leur identité propre.

 

La loi du 20 juillet 1992 reconnaît que « l’activité professionnelle est productrice de connaissances et de compétences ». Avec Bernard Prot, nous interrogeons d’abord la nature des référentiels et des acquis à reconnaître, puis le rôle du collectif de travail. Enfin, nous ouvrons la discussion sur le statut incertain du travail contemporain dans les instances chargées, en principe, de « sécuriser les parcours ».

 

 

 

Les intervenants

Bernard Frot


Bernard Prot
, Maître de conférences au CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers).
Equipe de Psychologie du travail et clinique de l'activité
Centre de recherche sur le travail et le développement - CRTD


Grand témoin : Grégory Bouadroune,
consultant, gérant du cabinet Alterval.


 |